Rechercher

Le cœur de ville a besoin de développeurs et non de bâtisseurs pour se développer

Mis à jour : 2 nov. 2019





Les villes moyennes sont nombreuses à être victimes à la fois de paupérisation et de désertification en cœur de ville


Chaque année des milliers de français se déportent du centre ville vers la périphérie. En 15 ans, 700 000 logements ont été laissés vacants (de 6,9% à 7,9%) et les maires de France s’inquiètent de la situation. Cette question est essentielle car on constate que la présence des populations en centre ville est un facteur générateur d'une économie forte et non l'inverse. Malheureusement, les villes moyennes sont nombreuses à être victimes à la fois de paupérisation et de désertification en cœur de ville. Ainsi, ces phénomènes s'illustrent dans les centres urbains par une perte de fréquentation des commerces de proximité. Cumulé à cela les clients potentiels restants sont surtout ceux qui ont peu de pouvoir d'achat réduisant par conséquent leur capacité à fréquenter les commerces de proximité pour aller plutôt dans des magasins discount.

La réponse des 222 municipalités participants à l’action coeur de ville est bien souvent orientée sur des actions de rénovation pour laisser d'autres aspects à la marge. Il est important de se demander si cela est suffisant pour relancer l'économie locale.


Pour repeupler les centres villes la rénovation du bâti ne suffit pas


Les collectivités mettent aujourd'hui beaucoup d'effort et de ressources dans la rénovation de leurs bâtiments. Cependant, elles ne pourront pas attirer des populations ou des investisseurs si elles ne proposent pas une véritable vision et une identité. Ces facteurs qui traduisent la notion de "désirabilité" permettent à ceux qui le souhaitent de se projeter dans le territoire et de son avenir.

Pour y arriver et raconter une belle histoire que chacun peu s'approprier il est important de définir au préalable le type de population que l'on souhaite faire venir. Il est possible seulement après cela de comprendre les attentes, les envies et les frustrations de la population pour choisir les projets d’aménagements adaptés (aménagement de quai, ouverture de placettes…).


La rénovation des logements anciens doit être une des priorités pour rendre le centre attractif


On notera que la qualité des logements est primordiale pour améliorer le "cadre de vie" des habitants. Pour autant, le mesures actuelles favorisent le développement en périphérie de nouveaux logements aux dernières normes et potentiellement plus intéressants pour les investisseurs et locataires. Dans l'optique de revitaliser les centres villes, il est plus qu'essentiel de pousser (dans la mesure du possible) les propriétaires à rénover leurs logements anciens dans les centres.


Des populations jeunes manquant d'intérêt pour les villes moyennes et en concurrence avec les séniors.


Beaucoup de villes moyennes attirent principalement des populations seniors au détriment des jeunes. Cette situation impacte directement les entreprises locales incapables de trouver de nouveaux talents même avec des conditions d'emploi confortables. Cette situation très compliquée à gérer pousse les entreprises à partir pour des territoires plus dynamiques.

Ce manque d'intérêt pour les populations jeunes et notamment les familles avec enfants s'expliquent à plusieurs titres. Tout d'abord et comme cela a été évoqué les logements sont plus souvent délabrés dans ces territoires. Ensuite, le manque de dynamisme et de services et en décalage avec leurs attentes. Enfin, l’absence de stationnement faciles pour leurs véhicules contraints largement leur mobilité alors qu'ils ont à travailler souvent dans des villes plus grandes.

Certains maires tentent donc d'attirer les primo-accédants en mettant en place des primes pour couvrir les frais de notaires ou d’agences mais l'impact reste limité.


Pour les jeunes qui souhaiteraient tout de même s'installer en centre de ville moyenne, ils se retrouvent contraints par la pression foncière qu'exercent les seniors s'y installant. Il est donc important que les collectivité fassent des choix pour mettre en adéquation leurs projets et le types de populations qu'elles souhaitent attirer.

0 vue
  • Twitter - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon